> Le patient est aigu

Le patient est aigu

Par | 2018-02-22T04:04:33+00:00 17 mai 2013|Catégories : Blog|

 

Le patient est aigu. Il réplique avec un monstre.
Quand le monstre com­prend. Organes et culs véri­tables.
Mes mots mes mots, devant le temps, sous les sup­plices,
dans les murs de la Cathédrale de tout.
Le patient, et ils sont la fin.
Les organes, et nous saluons des pans de cieux froids.
Viens me dan­ser sont mes lèvres.

 

 

 

extrait de La Cathédrale de tout
( Éditions Les Herbes rouges, Montréal, 2013)
 

Sommaires