> Le silence des bêtes

Le silence des bêtes

Par |2018-08-14T08:43:39+00:00 21 février 2016|Catégories : Blog|

 

Bethléem/​Belfast

 

 

Beth ou d’entrée
Bethléem – trop
Beau serait
Bis  repe­ti­ta  d’aim’ l’histoire
Bébé souffle chaud des deux
Bêtes – doux nom d’humanisées et toute
Bouche
Bénéfique grotte de nati­vi­té – détruite ne vit
Bébé nu entre les deux ce jésus né d’un dieu genre homme ayant enfant genre fils étant dit divin de divi­ni­té pater­ni­sée de pater­ni­té divi­ni­sée dite par père vierge d’une femme que ne connut pas comme homme connaît une femme la cou­vrit de son ombre l’effaça vagin de jouir comme sexe on naît ou aim’ des deux
Bêtes à sa venue l’humide – lumen du sang le lait –
Liquéfie toute
Barrière – mur inté­rieur exté­rieur – double pen­dant à
Bethléem :

Belfast
Bogside
Bloody Friday Bloody Sunday
Blanket dir­ty hun­ger pro­test
Bobby Sands
Bobby’s songs Bobby’s
Body champ de
Bataille on vou­drait
Bastion corps comme ville détruire mais se
Bat corps par cela même qui le détruit –
Bouche nez anus deve­nus vagin qu’on vide ou force –
Bourbier fèces urine sang – de ce qui le détruit fait
Bombe sur murs de sa pri­son

Bloc H camp de Long Kesh – détruit ne vit
Bobby’s son au monde venu
Bébé nu qu’un jour aus­si
Bobby fut entre les deux la mère se tenait de/​
bout – sta/​
bat mater spe­cio­sa – de joie dé/​
borde femme a/​
bolie
Bienséance – sta/​
bat mater dolo­ro­sa – de dou­leur – son
Brigand entre les deux entre les dix quelle mère pour son
Bb vou­loir – si faire naître c’est mettre
Bas quelle
Bête devoir des­cendre son jésus de la croix pour dans ses
Bras

Bonté le corps aux confins sait femme – de joie native
Bienheureuse trans­ver­bé­rée
Bernini – quel trans­port si haute
Béance au lieu même de la divi­sion
                                        par dif­fé­rence d’être deux
                                        tous ses divi­seurs trans­cende      
Belle – de belle trans­cen­dance – et non
Blessée telle qu’après mar­tyr vou­loir bien l’adorer
Bombée haut sur murs de la ville

 

 

 

***

 

 

 

B A Ba

 

(B A se
Bat – pro­to ver­bal ou infra
Balbutie
Braver sens ne tue poé­sie)

 

 

 

***

 

 

Bêtes (le silence des) 1

 

 

Berlin Benghazi Beyrouth Brême Brest Budapest la        

Bataille com­mence  le dur tra­vail – se
Battre avant mort est dur tra­vail – de mou­rir est les
Bêtes aus­si les
Bêtes et les mères – les mères comme les
Bêtes comme – une der­nière fois vers moi petite mère petite
Braise une der­nière fois le souffle on dit de forge on dit se
Battre on dit ce tra­vail du souffle – mucus coma – on dit
Bas très bas – puis rien – puis non – puis hurle
Brut – hur­le­ment on dit de
Bête on dit c’est la
Bête en moi mais le silence des mais le fra­cas des

Bombes (Gert Ledig)
Ex : Près de la mère se tenait une femme, qui brû­la comme une torche. Elle cria. La mère la regar­da impuis­sante, et prit feu à son tour. Des jambes aux cuisses, puis à la taille. Cela elle le sen­tit, et puis elle se flé­trit, se rétré­cit. Une vague d’explosion écla­ta le long du mur
Bombes (à sous muni­tion)
Bombes (à frag­men­ta­tion)
Bombes (non gui­dées)
Bombes (gui­dées : l’intelligence des)
Pas d’ex.

Bombes (incen­diaires)
Ex : Des bombes incen­diaires à tige et des bombes au phos­phore avaient mis le feu à quinze pavillons du zoo (…) Les lions  gisaient asphyxiés et cal­ci­nés dans leurs cages (…) les rep­tiles géants se tor­daient de dou­leur

Bombes A
Bombes H
B 29 (Pluie noire)
B 52 (Napalm)
Bombing area ( Nombre des)
Ex : Quatre cents bom­bar­diers trans­por­taient dans le ciel l’équivalent de deux trains de mar­chan­dises bour­rés d’explosifs

Bombes (Tapis de)
Ex : A mille devant lui, en dia­go­nale, il vit les points d’un tapis de bombes vriller sur eux-mêmes. Il était à la porte en fer, comme cru­ci­fié

Bombes (Averses de )
Ex : Une petite chaus­sure s’envola sous l’averse de bombes 

Bombes (humaines)
Ex : fran­ken bom­bers

Bêtes (des)
Bombes (des)
Ex : Dans le fra­cas des bombes, on n’entendit pas les mai­sons s’écrouler, et nulle voix humaine. Des rugis­se­ments emplis­saient l’air.

 

 

 

***

 

 

 

Bêtes (le silence des) 2

 

 

Animalité comme
En nous la
Bête
Autre de la
Bête
En la bête
Autre de nous

Regarde quelle
Chose
Entre nous alors  
Regarde
Cœur comme chair
Nom de
Bête

En nous déchire
(Défendre nour­rir
Protéger ses petits)

Ne déchire
Bourreau ni com­man­di­taire du
Bourreau leur

     Humanité

 

 

 

***

 

 

 

Bêtes (le silence des) 3

 

 

 

Bêtise d’abécédaire l’emportant sur exac­ti­tude des dates en
B ouvre jour­nal quand te fixe mon regard
Le monde à nos sens
Incompréhensif

La tem­pé­ra­ture de l’air
L’aliment pour ma faim
La caresse tu
Tends vers moi la main
Annihile toute lit­té­ra­ture la
Blancheur pré­vi­sible de mon sque­lette

Autant que moi­gnons
Villes cal­ci­nées rébus sans
Buts nos lettres dévoyées à l’incurie
De ton esthé­tique

Les voies de la dou­leur pour être par­ta­gées
Ont besoin que
Bée l’incompréhensible

Comme au hasard de la vie belle regard de
Bête par le tien ren­con­tré  – moi mou­rant – te fait en
B ce mot choi­sir  –

Plutôt que
Barbarie plu­tôt que
Beauté

 

 

 

 

 

Françoise Clédat
Extraits de :
Ils s’avancèrent vers les villes
( Livre en cours d’écriture)

X