> Le suicideur

Le suicideur

Par | 2018-02-25T02:45:23+00:00 22 mars 2013|Catégories : Blog|

 

– On lui jette des pierres, que cha­cun sache bien qu’on lui jette des pierres. Il est Celui à qui on jette des pierres. Et celui qui a faim, qui n’a pas man­gé depuis un mois, depuis un an. Il faut que cha­cun sache qu’Il n’a pas man­gé, qu’Il a faim, qu’Il va se sui­ci­der. Apprenez qu’Il va se sui­ci­der à cause de vous.
Vous êtes tous des cons et des salauds. Vous l’ignoriez ? Ha ha ! Tous, vous enten­dez, tous, vous êtes sales, lui seul est PUR. Il puri­fie l’ordure, il se puri­fie, en souf­flant des­sus, comme ça.
Quand le com­pren­drez-vous ? Il demande si peu. Que vous recon­nais­siez qu’on lui jette des pierres, qu’il a faim, qu’il va se sui­ci­der. Votre opi­nion l’exalte. Et j’oubliais : il a besoin de votre place, de votre vie, de votre amour. Pourquoi ? Pour aller plus loin. Le voi­là assis à votre table, et sa main est posée sur la nuque de votre femme, qui trouve cela natu­rel.
Il ne vous reste qu’un par­ti à prendre : jetez-lui des pierres. Ainsi, il aura deux fois rai­son. Il sera Dieu.
Je ne fais que par­ler contre, contre, contre. Mais il titube. Tête lourde à por­ter c’est visible. Peut-être vrai­ment ne com­prend-il rien à ce qui se passe. Miroir sans tain, à tra­vers lequel je le vois. Mais lui, que voit-il ? Idiot suprême qui voit au-delà de l’intelligence. Que faire ?
S’interroger sur cette mira­cu­leuse facul­té. L’étudier, d’une curio­si­té pas­sion­née, jusqu’à ce que la connais­sance soit com­plète, jusqu’à ce que jus­tice soit faite. Mais il faut payer de tout son poids de vie. C’est le prix. Jusqu’à ce que mort s’ensuive. Attention à l’idiot. Il tue.