> Les effrois et les promesses de Satan

Les effrois et les promesses de Satan

Par |2018-08-14T16:15:46+00:00 5 juillet 2012|Catégories : Blog|

 

L’entendez-vous, ain­si raillent des pro­to­coles de miel, mots uti­li­sés :

rez-de-chaus­sée et face de diable, import, export, gnose, poi­trail.

Les dieux s’élèvent dans le monde étran­ger et se fâchent.

C’est anti-antique. C’est du bavar­dage au sens pro­fond. Désenferation

par des sous-entre­pre­neurs. Sécurisation de la par­tie dia­bo­lique,

c’est comme ça qu’elle fait la gnose. Elle sépare l’un de l’autre.

La robe est de créa­ture tel le corps du diable, manches de chauve-sou­ris,

paillettes noir char­bon. Tout un cha­cun se la pro­cure et la porte seul,

mais le fait pour tous. L’import était la chute pro­fonde, l’export le salut.

On parle ici de détar­ta­ri­sa­tion et veut dire effort de dis­tri­bu­tion.

L’accumulation sépa­ra­trice serait la fin et pour ain­si dire

le sau­ve­tage du monde. C’est clair. Que per­sonne ne croie il ou elle irait

impu­ni au rez-de-chaus­sée. Ne dise per­sonne que son poi­trail serait pur.

C’étaient ça les mots : rez-de-chaus­sée et face de diable, ain­si que

import, export, gnose, poi­trail. Et ça c’est leur uti­li­sa­tion.

 

Traduit de l’allemand par Tom Nisse

 

X