> Les Hommes sans Epaules, opus 36

Les Hommes sans Epaules, opus 36

Par | 2018-05-20T16:07:45+00:00 22 octobre 2013|Catégories : Blog|

 

À cha­cun de ses numé­ro, la belle et forte revue de poé­sie Les Hommes sans Epaules s’affirme de plus en plus comme un espace incon­tour­nable au cœur du monde des poé­sies fran­çaises – et d’ailleurs. Car les HSE, ain­si que Recours au Poème, n’est pas de ces revues enfer­mées dans un quel­conque hexa­gone. Ce n’est d’ailleurs pas la seule paren­té entre les deux lieux. C’est ain­si que l’on retrou­ve­ra dans ce der­nier opus des HSE des poètes et contri­bu­teurs que l’on se plaît à lire ou écou­ter dans Recours au Poème, et réci­pro­que­ment : Jean-Pierre Lemaire, Guy Allix, Kristina Ehin, Lydia Padellec, Jean Kaplinski, Christophe Dauphin, Jean-Pierre Védrines… Ce der­nier consa­crant, pour l’anecdote, une belle note de lec­ture au Silence des pierres, pre­mier recueil de notre rédac­teur en chef, dont il dit ceci : « ses mots ont une puis­sance alchi­mique cer­taine et son monde coule au tra­vers du poème avec, ici et là, le, bri­sé, le bris, le déchi­re­ment de la voix ». Une lec­ture avec laquelle je suis entiè­re­ment en accord, ayant lu ce recueil avec bon­heur lors de mon der­nier séjour à Alexandrie. Védrines est un poète fin lec­teur.

C’est donc à un som­maire de toute pre­mière ampleur et impor­tance que les HSE nous convient, som­maire cen­tré sur la figure de Thérèse Plantier, poète que nous aimons ici et au sujet de laquelle nous avons publié un beau texte de Christophe Dauphin. Affinités élec­tives sans aucun doute. Ce dos­sier mené par Marie-Christine Brière et Christophe Dauphin, inti­tu­lé « Une vio­lente volon­té de ver­tige », s’étend sur près de 80 pages et c’est bien plus qu’un hom­mage, une somme néces­saire en même temps qu’une remise en lumière. Ce sera aus­si et sur­tout l’occasion de lire la poé­sie de Thérèse Plantier, ate­lier que l’on retrou­ve­ra ici

Et ici, sous la plume de Christophe Dauphin.

Une démarche et des tra­vaux qu’il faut saluer tant la marque de la fra­ter­ni­té poé­tique est ins­crite dans la pra­tique concrète des HSE.

Cet opus 36 pro­pose bien d’autres très belles choses. Les poèmes de Kristina Ehin, Lydia Padellec, Michel Voiturier ou Jean Kaplinski par exemple. On lira aus­si la « poé­sie de l’extrême » de Georges Bataille ou les mots de Dauphin sur la récente réédi­tion des poèmes de Tudor Arghezi, au sujet duquel nous ren­voyons à cet autre texte

À tout cela s’ajoutent des dos­siers, notes de lec­ture et poèmes des ani­ma­teurs de la revue. Du fort beau tra­vail.

Les Hommes sans Epaules
Numéro 36, nou­velle série, second semestre 2013
Chaque numé­ro : 17 euros.
Abonnement : 30 euros pour deux numé­ros
les.​hse@​orange.​fr
Site : www​.les​hom​mes​san​se​paules​.com

X