> Les rails qui rutilent dans le couchant

Les rails qui rutilent dans le couchant

Par | 2018-05-28T05:36:51+00:00 1 juillet 2013|Catégories : Blog|

 

Les rails qui rutilent dans le cou­chant
des­servent la gare des orties

on pour­ra tou­jours jeter un œil
aux fleurs des talus avant le noir
et se grat­ter der­rière l’oreille
se voir en fili­grane dans le pay­sage

on pour­ra vider par la fenêtre
son bal­lot de véri­tés ché­tives
d’illusions de rechange
au ter­mi­nus des ronces

et congé­dier les mau­vaises pen­sées
d’un coup de men­ton
le dos tour­né à la marche des choses

  extrait de Passager de l’incompris (Rougerie, 2013)

X