> LES TRACES

LES TRACES

Par |2018-10-16T00:01:44+00:00 3 juillet 2014|Catégories : Blog|

 

Pour Sheyla Shehabovitch

Il y a un temps où maint temple est tra­hi 
Par ceux qui n’y ont jamais mis les pieds.

En ce temps-là maint temple est détruit
Par ceux qui y sont tous les jours.

Et les écri­vains glo­ri­fient alors les chefs et les grands capi­taines
En fai­sant de grands poèmes sur com­mande.

Les croque-morts creusent les tombes courtes par mil­liers
Que les oiseaux de leur pers­pec­tive voient
Comme des traces d’hommes.

 

trans­la­ted by Bojan Savic Ostojic

 

 

TRAGOVI

Šejli Šehabović

Postoji vri­jeme u kome mnoge hra­move izi­da­ju
Oni koji u hra­move nisu stu­pi­li.

U tom vre­me­nu mnoge hra­move poruše
Oni koji su sva­ko­ga dana u hra­mo­vi­ma.

I pis­ci tad slave vođe i vojs­ko­vođe
I skla­pa­ju velike naručene poeme

A gro­ba­ri kopa­ju mno­go krat­kih gro­bo­va
Koji su pti­ca­ma, iz nji­hove pers­pek­tive,
Nalik na tra­gove lju­di.

X