> L’état actuel des choses (extrait 4)

L’état actuel des choses (extrait 4)

Par |2018-08-17T11:45:22+00:00 28 septembre 2013|Catégories : Blog|

 

La pesante pres­sion d’un ciel épais­si dans les gris
– une tom­bée d’étincelles toute à la légè­re­té même.
Il neige.
Le ciel – enfin – peut deve­nir blanc et recou­vrir la terre.
Marcher dans la neige comme dans un bai­ser.

Le cœur du cœur de l’hiver

Nous savons qu’il y a un juste équi­libre à trou­ver à tenir à réta­blir dehors dedans encore et encore à l’avenir, jusqu’au moment où – son appui se trouve

Nous vivons dans plu­sieurs espaces

L’amour peut tout ? Tant d’occasions d’hésiter. Rien ne peut en faire dou­ter.

Nous vivons dans plu­sieurs espaces à la fois. Le vrai, et tous les autres. Notre dimen­sion résulte de l’ensemble.

Il y a tout ce que nous sommes et tout ce que l’on donne.  C’est pareil, et ce n’est pas pareil.

Nous en savons plus long que ce que nous vou­lons bien savoir.

La juste cor­res­pon­dance des sen­ti­ments élé­men­taires se réap­prend tant de fois et ne s’oublie jamais.

Toutes les phy­siques sont vraies – elles nous disent toutes quelque chose de notre mou­ve­ment inné.

Aucune rai­son ne pour­ra jamais expli­quer l’origine de la vie. Comment une rai­son pour­rait-elle dire toute sa mer­veille ? Cela n’a pas de sens.

Nous ne pou­vons pas vivre ins­tant après ins­tant. Tout nous l’interdit. Et nous ne pou­vons vivre qu’ainsi. Vivant de tout ins­tant.

Il faut être calme. Et si nous ne le sommes pas ? Admettre de retrou­ver son calme. Chasser une trou­blante agi­ta­tion.

La vue ne se dégage pas quand on veut.

Oui, il faut choi­sir. Et pour­tant ce n’est pas une affaire de choix. Suivre notre tra­jec­toire, ce n’est rien d’autre.

S’éparpiller, se ras­sem­bler, c’est le mou­ve­ment de la vie même – régu­lier – pre­nant de l’ampleur : s’éparpiller plus loin pour se ras­sem­bler plus près, plus près du cœur.

Il ne tient qu’à nous d’appuyer notre front contre le soleil.

Être hors de soi : il n’y a pas d’autre façon d’être.

Sentir, sou­te­nir notre pro­lon­ge­ment dans tous les signes ave­nants.

Tenir à la vie.

 

 

L'état actuel des choses (édi­tions Al Manar, 2012)

X