> L’Opiomane 2

L’Opiomane 2

Par | 2018-02-22T06:05:34+00:00 10 mars 2013|Catégories : Blog|

 

Le Tartare coréen

 

Nous sommes conviés dans la pièce assom­brie par les stores
Pour le confort des reliures
Le décor hésite entre alcôve et temple boud­dhique
Autel pour le culte des ancêtres en laque noir et or
Accordé aux bras­sées de têtes de pavots
Penchées sur le néces­saire raf­fi­né du fumeur d’opium
Assis à la table basse, nous voyons venir à nous des assiettes
Remplies de lanières de bavette d’un beau rouge cerise
Macérées dans l’huile de sésame l’ail et le piment vert
Le tout assai­son­né du soju bien frap­pé
Le cui­si­nier qui a pré­pa­ré ce mets savou­reux
Est une gra­cieuse fleu­riste coréenne
Chue depuis une décen­nie dans le sam­sa­ra fran­ci­lien des des­ti­nées
Elle sait à bon­heur égal apprê­ter un bou­quet de fleurs de pavots
Ou ce régal de car­ni­vore
Elle connaît le rouge plai­sir rele­vé du vert de la ciboule hâchée
Et la touche volup­tueuse d’atomes de poire dis­si­mu­lés dans la chair
Et sans doute d’autres secrets
L’effet de ce tar­tare est si puis­sant qu’une des filles invi­tées
Se sent mal
Elle doit s’allonger et il faut lui mas­ser les orteils

Sommaires