Ton verbe sara­bande des éclats de Mvet comme des ché­ru­bins jouis­sifs sous une ondée auri­fère.

Tes can­tates fer­nan­dotent d’ambroisie, les arcanes d’une lan­gous­tine fores­tière.

Ta plume de feu et d’acier
Calcine mes fan­fa­ron­nades.