> Matin d’automne

Matin d’automne

Par | 2018-02-21T06:04:20+00:00 16 février 2013|Catégories : Blog|

 

Seules la tête et les mains sont dehors
tan­dis qu’à l’intérieur
sous les vête­ments ou sous la peau
le reste vaque à ses occu­pa­tions
cœur pou­mons sang ou jambes
tout concourt à la cir­cu­la­tion

A l’extérieur
pas­sée la pluie et sous un  ciel d’un gris léger
il règne un vent d’automne recon­nais­sable
qui remue les che­veux et remet la tête en alerte
redonne à chaque main cha­cun de ses cinq doigts

L’hiver ne vien­dra pas ex abrup­to
se disent la tête et les mains
comme un molosse sur­gis­sant de sa niche
elles pensent à la dex­té­ri­té du pied sous les dépla­ce­ments du corps
elles songent à la pleine lune
à l’omniprésence de Dieu dans sa per­pé­tuelle absence

Au bout d’un temps
au bout de la rue
le vent s’éloigne dis­crè­te­ment
comme un qui a déjà don­né
il rebon­dit encore sur un ou deux toits
puis oblique à gauche et remonte vers le nord
où l’attend au pas­sage son impro­bable double

 

(inédit, novembre 2011-jan­vier 2012)
 

Sommaires