> Meet n°15

Meet n°15

Par | 2018-02-12T12:40:46+00:00 5 novembre 2012|Catégories : Revue des revues|

En son numé­ro 15, Meet, revue de la Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs de Saint-Nazaire, pro­pose comme à son habi­tude une mise en rela­tion lit­té­raire et poé­tique de deux villes. Ici, Phnom Penh et Porto Rico sont à l’honneur.

Les pages ouvrant sur Phnom Penh emmènent évi­dem­ment le lec­teur vers des contrées qu’il ignore ou qu’il connaît peu. Patrick Deville devient guide : « Que sait-on aujourd’hui de la lit­té­ra­ture cam­bod­gienne ? Sur près de deux cents écri­vains édi­tés à Phnom Penh avant 1975, une poi­gnée a sur­vé­cu au régime des Khmers rouges. A mon arri­vée il y a trois ans, au début du pro­cès, on décou­ra­geait plu­tôt ma curio­si­té. Tout cela avait dis­pa­ru, écra­sé par l’horreur et l’autodafé ». Cela suf­fit pour dire com­bien il est impor­tant de lire ici ces écri­vains et ces poètes, qui plus est édi­tés en khmer et fran­çais. On découvre là des voix fortes et la revue réus­sit plei­ne­ment son sou­hait : nous entraî­ner à la décou­verte de cette lit­té­ra­ture pour nous loin­taine, peu pri­sée des édi­teurs fran­çais, et nous pous­ser à vou­loir lire plus loin. Du côté de Porto Rico, le dos­sier est pré­sen­té par Mélanie Pérez Ortiz en un texte au titre évo­ca­teur : « Ecrire depuis une île qui déborde », qui explique les par­ti­cu­la­ri­tés de l’endroit : « A cause de la pau­vre­té et de la faci­li­té de s’installer aux États-Unis dont nous, les Portoricains, nous béné­fi­cions en rai­son de notre citoyen­ne­té états-unienne, aujourd’hui quatre mil­lions et demi de nos immi­grés y vivent, ins­tal­lés dans dif­fé­rents États qui vont de New York à Chicago, de Philadelphie à la Floride, et pen­dant ce temps, l’île compte quatre mil­lions d’habitants ». Plusieurs poètes paraissent en ce beau som­maire, per­met­tant là aus­si de sacrées décou­vertes. L’ensemble forme un très beau volume, issu du tra­vail réa­li­sé par la Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs, tra­vail d’un lieu qui n’est pas assez sou­vent sou­li­gné. 

Revue Meet

Maison des Ecrivains Etrangers et des Traducteurs
1, bd René Coty/​BP 94. 44602 Saint-Nazaire cedex 01.

maisonecrivainsetrangers@​wanadoo.​fr
www​.mai​so​ne​cri​vai​ne​tran​gers​.com

Le numé­ro : 20 euros.

Sophie d'Alençon

Sophie d’Alençon est née à Washington en 1986. Journaliste, elle vit et tra­vaille actuel­le­ment à Seattle.

X