> MORT

MORT

Par | 2018-02-19T14:54:15+00:00 27 octobre 2013|Catégories : Blog|

 

125-

 

La mort sera la source qui me sin­gu­la­ri­sa. Tout le jeu de cou­leurs dont Dieu me revêt s’exprimera par elle.

Je serai vent avec le vent, pain avec le pain, enfin unique, ano­nyme et fra­ter­nel avec vous tous.

 

Pourquoi ano­nyme, diras-tu ? Voudrais-tu effa­cer ton nom ? Oui, car il ne m’appartient pas.

Il porte sur lui le bai­ser que Dieu lui posa et son souffle, nul ne l’éteindra. Il se per­dra dans le Sien.

 

127-

 

La mort est l’habit du poète – non par renie­ment de la vie – mais par cette pré­fé­rence accor­dée à l’absence,

Qui peuple les jours et les heures, et donne à chaque chose le mys­tère de sa pré­sence.

 

Depuis long­temps – tou­jours ? – la pluie, c’est faite la sœur et la mère des dis­pa­rus qui s’en reviennent, s’attardent et confient aux vivants le rythme et l’accord.

La len­teur de l’ombre les accueille ; ils rejoignent les cœurs et les abreuvent de la grande vie du dehors.

 

131-

 

Mourir, c’est une étrange habi­tude dont on ne se défait pas. A force, on se résout à confier aux arbres,

Aux pierres, le peuple de nos actes et pen­sées ; et eux, bien embar­ras­sés, s’avancent pour nous jusqu’aux confins de la lumière.

 

« Plus ter­rible que la mort, nous récitent-ils, l’injustice. Plus dési­rable que la vie, la paix des hommes. »

Nous vou­drions les croire, puis tout s’efface et revient. La mémoire est l’Esprit et l’oubli Sa langue. Il est le cœur vivant qui sans se lan­cer nous ouvre au monde.

 

3-

 

Ivan Illitch est mort. Moi, ça ne devrait pas tar­der, mais la nou­velle la plus impor­tante reste la mort d’Ivan Illitch.

Elle tra­vaille l’esprit et le cœur de mil­liers d’hommes. D’autres achètent une bou­teille de Vouvray.

 

Nous, nous ne savons pas encore très bien mou­rir. Je dis cela en com­pa­rant la mort et le cho­co­lat.

Quoique plus récent, sa pra­tique est bien mieux entrée dans les mœurs. La mort ou la quête d’une vie morale.

 

 

Inédit, extrait de "Par-des­sus l'épaule de Blaise Pascal"

Titre pro­vi­soire

Sommaires