> Mounir

Mounir

Par | 2018-02-25T22:20:57+00:00 5 décembre 2013|Catégories : Blog|

 

Bleu bâché,   il s'accoude de
toute sa force   lâchant l'orage

elle recueille la fumée   je connais ce geste
qui tombe dans la gorge,
fait demi-tour   me charge la langue

la nuit je ne sais de la mer que le bruit de fendre
d'une lame qui s'étire et des éten­dues salines  

le cri des mouettes    tenons mor­taises
et la traîne de fuel dès l'embarcadère

je vise   juste   l'étoilement   le trait tiré
à l'issue du tun­nel   brû­ler enfin
la débus­quant   elle qu'épousent ses linges
entre l'aréole de la sphinge
le cris­sant de la craie  

(il n'y aura plus de route mais
de toute la pro­fon­deur du pas
la beau­té âpre des cathé­drales
de verre, ta rose abs­traite)