> Nikola Madzirov

Nikola Madzirov

Par |2018-10-18T00:41:44+00:00 24 novembre 2012|Catégories : Blog|

Nikola Madzirov (poète, essayiste, tra­duc­teur) est né en 1973 à Strumica, en Macédoine. Sa poé­sie a été tra­duite dans une tren­taine de langues et publiée dans des maga­zines et des antho­lo­gies en Europe, en Asie, en Amérique Latine et aux Etats-Unis. Pour son recueil « Pierre Réimplantée » (2007), il a obte­nu le Prix Européen de poé­sie Hubert Burda et le plus pres­ti­gieux des prix macé­do­niens de poé­sie, le Prix des Frères Miladinov, au Soirées Poétiques de Struga. Son recueil « Enfermé dans la Ville » (1999) lui a valu le prix « Studentski Zbor » du meilleur pre­mier ouvrage, tan­dis que « Quelque part nulle part » rece­vait le prix « Aco Karamanov ». Oliver Lake, com­po­si­teur de jazz contem­po­rain et col­la­bo­ra­teur de Björk et Lou Reed, a com­po­sé des mor­ceaux basés sur des poèmes de Madzirov qui ont été inter­pré­tés au Jazz Poetry Concert de Pittsburgh, aux Etats-Unis. Madzirov a obte­nu plu­sieurs récom­penses et bourses, comme l’International Writing Program (IWP) de l’Université de l’Iowa (Etats-Unis) ; Literarishes Tandem et Literatur Raum à Berlin ; la bourse KultuKontakt à Vienne ; Internationales Haus der Autoren à Graz et Villa Waldberta à Munich. Il est l’un des coor­di­na­teurs du réseau de poé­sie mon­dial Lyrikline. Le poète polo­nais Adam Zagajewski a écrit à pro­pos de sa poé­sie : « Les poèmes de Madzirov sont comme les pein­tures expres­sion­nistes : rem­plis de larges zébrures pleines d’énergie qui semblent émer­ger de l’imagination et y retour­ner tout droit, comme des ani­maux noc­turnes pris dans le fais­ceau des phares d’une voi­ture. « Nous sommes les ves­tiges d’une autre époque » — Nikola Madzirov réus­sit à nous convaincre. Nous ferions bien de gar­der un œil sur ce talen­tueux poète ! ».

X