> Par obole, extrait 5

Par obole, extrait 5

Par | 2018-02-22T13:35:31+00:00 11 novembre 2013|Catégories : Blog|

 

« Extrait de Par obole, avec l’aimable auto­ri­sa­tion de Cheyne édi­teur »

 

 

la manie du papier ne laisse pas plus d’ordre
à la fin,

il reste le théâtre éclai­ré d’un dos,

l’appariement en silence d’une feuille
à une idée
la trace enfin du pli, et du tri

c’est cou­tu­rer à soi le temps du pur­ga­toire
(l’âme ira, bien assez vite, d’un côté)

 

 

« © Par obole, Blandine Merle, Prix de la Vocation 2011, Cheyne édi­teur »

Sommaires