> Parce qu’elle est cet éther

Parce qu’elle est cet éther

Par |2018-10-16T10:56:27+00:00 13 décembre 2014|Catégories : Blog|

 

 

Parce qu’elle est cet éther qui s’étend au delà de la lune
Vers 
La lente orbite de Saturne  –
Le Dieu de tous les vents froids  qui ravagent la terre –

De quand l’homme
(Le pauvre !)
N’avait point de com­pagne, ni aucune cer­ti­tude que le monde est
             si beau,

(Et le monde n’est beau qu’à la puis­sance de la femme qui lève les
     secrets) –

Parce qu’elle est cet éther qui se résoud – tout là-bas !
              tout là-bas ! –
Devant le gouffre béant de cet ultime cli­mat
Où dis­pa­raît chaque mot :
Avant l’homme et la femme,
Dans
L’abîme où ne se peut rien décla­rer de la source pre­mière…

Parce qu’elle est
Cet éther qui sur­passe les astres
,

Elle est
L’annonciation du chant de l’Univers –
De la musique des sphères
Que ne peuvent écou­ter
Que ceux qui furent ravis de sa force incroyable –

Et qui se seront endor­mis aux lyres d’Apollon, sur les flancs des
              mon­tagnes
Où elle mène la danse –
Grâce aux pas emmê­lés de la Mère immuable !

X