> Pot de confiture

Pot de confiture

Par |2018-11-19T23:29:59+00:00 5 octobre 2013|Catégories : Blog|

 

Rien ne se passe quand je regarde.
véri­fiant les emails,  pour­chas­sant les posts.
Je m’assieds avec elle entre  deux.
Son cou­teau racle le pot.
J’aimerais  qu’on le balance ;
pour nour­rir la pou­belle mais elle fouille
comme si chaque coup en
ajou­tait , au lieu d’en
enle­ver.  Confiture, miel ou  pâte
de viande  ; le verre est  récu­ré par le métal,
d’une façon inima­gi­nable pour moi.
Je la fais pas­ser pour une avare.

Elle ne l’est pas.  Elle est juste patiente,
mais plus encore avec la nour­ri­ture
qu’avec les gens.  Elle fabri­que­rait
le toast avant de por­ter
un toast, elle célé­bre­rait la mul­ti­pli­ca­tion
du pain et des pois­sons, avant
l’expansion de la vie.  Quoique
je sois sûre qu’elle voit les choses autre­ment.
Quand l’annonce vien­dra
je suis sûre qu’elle se sen­ti­ra concer­née,
tou­te­fois pour moi  il sera trop tard.

Traduit par Marilyne Bertoncini

 

Jam Jar

 

Nothing hap­pens when I stare.
Checking emails, cha­sing the pos­tie.
I sit with her in bet­ween.
Her knife rat­tles the jar.
I’d have tos­sed it out ;
fed to the bin yet she delves as
though with each cut she
is adding more, ins­tead of taking
away. Be it jam, honey or paste
from meat ; glass is scou­red by metal,
in a way I would never consi­der.
I’m making her sound like a miser.

She’s not. She’s just patient,
yet much more with food
than with people. She’d make
the toast before she would make
a toast, cele­brate the divi­sion
of bread and fish, before the
expan­sion of life. Though
I’m sure she sees it dif­fe­rent­ly.
When the announ­ce­ment comes
I’m cer­tain she will care,
howe­ver for me it will be too late.
 

X