> Pourtant sur nos visages

Pourtant sur nos visages

Par |2018-10-15T15:03:51+00:00 9 novembre 2014|Catégories : Blog|

 

Pourtant sur nos visages
tremblent les conti­nents,
nos paroles déhanchent les plaines,
usent les cimes à force d'abandon.

Nul n'est tenu de prendre pour navire
la syl­labe ou le mot qui peut-être
cache bien plus qu'un dire,
une âme encore à naitre ou le soleil.

Terre à mou­rir pour que germent les grains, nous semons des pas­sages
où l'on n'entend plus rien
nous ouvrons des pays comme des figues,
les arbres tou­jours pré­parent notre pain.

Les îles soli­taires fleu­rissent
au retour des étoiles,
nos mains qui leurs sont chères
les recueillent par­fois
en écho de des­tin.

X