> Proses du gel

Proses du gel

Par |2018-09-19T16:57:46+00:00 25 janvier 2017|Catégories : Blog|

 

 

1

 

Les trois femmes qui chantent

dans l’aube du Chevalier à la Rose

ne m’ont pas empê­chée

d’ouvrir avec une lame neuve

le gras de mon pouce dur bru­gnon

d’où extraire un mor­ceau de gel

qui fond à mon bras

dans le jour vient par­mi les gémis­se­ments

et les larmes de recon­nais­sance

 

 

 

2

 

Tu es entrée dans l’enchantement d’une aube

noire comme la mon­tagne où tu vis

recluse dans le cercle de sou­ve­nirs

alcool neige thé vent d’autan

Xanax au beau nom de demi-dieu

qui empêche que la nuit s’attarde

dans le jour et que tu meures

sans avoir fran­chi les drailles de sapins

et de hêtres pour des­cendre

vers les cyprès de l’Aude

 

 

 

3

 

Jour après jour

sur les dalles de minuit

tu te dédies au gel

et recom­mences à mou­rir

de ne savoir crier

ni prier hors des mot

 

4

 

La table est celle du tueur

Ses bras s’allongent

Sa veste tombe avec les grandes eaux

du prin­temps à venir

Son silence me sépare de lui

dans l’absence de cou­teau

 

 

 

5

 

Nul besoin d’en appe­ler à l’âge de la houille

le Verbe est là

qui erre d’une langue à l’autre

et chante dans la langue des langues

en atten­dant le Roi misé­rable

sous le mur qui tombe moins vite que le jour

 

 

 

6

 

Mon visage tour­né vers lui-même

je n’ai sou­te­nu dans l’ombre

les yeux d’aucun incon­nu

ni la buse haute en plein midi

Je suis nue dans cette face

plus muette que l’ubac

qui me sépare de moi

 
X