> Rassemblons donc puisque la nuit s’approche

Rassemblons donc puisque la nuit s’approche

Par | 2018-02-24T01:20:13+00:00 9 novembre 2014|Catégories : Blog|

 

Rassemblons donc puisque la nuit s’approche
nos hési­ta­tions & nos cou­teaux trop tôt
aigui­sés sur la mar­gelle des ponts

ras­sem­blons nos ver­tiges au regard gla­cé
nos caresses au pied des arbres anciens
les bruines unis­sant nos lèvres & nos mains

ras­sem­blons les herbes trop tard cou­pées
nos gestes inquiets au-des­sus des tombes
les épis bruis­sant dans le cré­pus­cule

ras­sem­blons les sen­tiers qui se croi­sèrent
sur notre chair hiver­nale & bla­farde
qui labou­rèrent l’énigme du dédale

ras­sem­blons donc puisque la nuit se lézarde
nos armes & nos har­nais & nos ardeurs
dés­unies & nos caprices funèbres

ras­sem­blons les soli­tudes au faîte des arbres
les ran­cunes ralen­ties que nous avons gra­ciées
nos ongles cas­sés en pétris­sant l’amour

& ce n’est que jus­tice car nous avons per­du
nos plus douces chan­sons dans le linge sale
nos plus colé­reuses cla­meurs dans le gas­pillage
des vents & des voyages dévas­tés
nos plus pru­dentes lec­tures des livres saints

& ce n’est que jus­tice car nous sommes étran­gers
bâtards dénu­dés flat­tant la cam­brure
des voiles & la fuga­ci­té des bou­gies

 

 

extrait de Les Belles Choses – Paul Dirmeikis – Editions de L’Eveilleur (2014)