> Sandrine Raux

Sandrine Raux

Par |2018-11-16T08:38:20+00:00 7 décembre 2015|Catégories : Blog|

Ecrire de la Poésie est deve­nu au fil du temps un état d'être. Il y eu d'abord une période de poème gey­ser venant à l'improviste lors d'une bal­lade, d'un émoi ou d'orage inté­rieur qui deve­naient source d'écriture mais qui sem­blaient en attente, en matu­ra­tion.

Enfin grâce à des lec­tures, des ren­contres, l'apparition d'une Poésie qui s'illumine, qui se fait joie. Un regard sur la vie plus enso­leillé et au seuil d'un dia­logue. Ecrire un poème c'est alors faire une chaîne d'amitié, s'ouvrir. Les thèmes en réso­nance avec la nature et ses ascen­dances, les mythes, l'harmonie du corps et de l'âme me sont chers​.Il en est d'autre, par­tout, tout lieux de tra­verse et de pré­sence à la vie au sacré, au refleu­rir et dans les gestes les plus simples sont Poésie.

Ces cinq poèmes sont une pre­mière publi­ca­tion, ils sont écrits pour être par­ta­gé, vivant, la lec­ture d'une Poésie est cet ins­tant où tout peut arri­ver, espace de méta­mor­phose, de mer­veilleux, d'incandescence.

X