> SANS TON FEU

SANS TON FEU

Par |2018-10-16T18:46:31+00:00 30 janvier 2014|Catégories : Blog|

 

Rude hiver dans le cœur, vu l'absence de ton feu
et le loup sur la pointe des pattes pas­sant sur la neige légère du corps
peu avant de par­tir a lais­sé aux cèdres
des traces ter­ribles d'une inva­sion et d'un amour indes­truc­tible
qu'on ne ren­contre plus qu'en ces lieux rares :
dans les fleurs des bois mortes de l'aube et les man­teaux vides
qui tra­versent par­fois la brume de ta pen­sée, obs­curs
tenant dans leur main cachée une épée
ven­geance après tes tra­hi­sons suc­ces­sives.
Quand ta figure dans les eaux se reflète
les remords t'encerclent, bouches san­glantes, après tout ce que tu n'as pas fait
et pleu­rant telles des femmes en noir les corps sans sépul­ture sur la rive
lapident la mer, trou­blant ton front serein. Et n'essaie sur­tout pas
d'expliquer.

Sans le feu que tu m'avais pro­mis je gis à pré­sent sur le sable, auprès
du cadavre de mon che­val, regar­dant les étoiles
impa­tient de revoir brillants tes yeux incen­diaires même en cette nuit
ornant tels des phares jumeaux
mon deuil qui jamais ne dort.

 

 

Traduction de Michel Volkovitch

X