> Si nous savions que les arbres…

Si nous savions que les arbres…

Par |2018-10-15T23:35:34+00:00 11 mai 2013|Catégories : Blog|

 

Si nous savions que les arbres nous entendent,
que nos paroles tombent dans les cercles de leurs années plus longues que les nôtres,
qu'elles inter­fèrent peut-être même avec la lente et régu­lière for­ma­tion de ces cercles concen­triques,
les alté­rant, les modi­fiant, — les détrui­sant, qui sait ? —
si nous le savions peut-être nous tai­rions-nous, au moins un peu, au moins un temps,
le temps que l'arbre génère un de ses cercles d'âge, beau et régu­lier.

Mais peut-être, aus­si, que les belles paroles les aident à engen­drer ces cercles d'âge
et, fran­chis­sant d'un seul élan l'écorce et l'aubier,
atteignent leur coeur et résonnent en eux comme autant d'ondes concen­triques.

De crainte que cet abîme ligneux nous inter­roge cruel­le­ment,
n'ayons plus que paroles élé­gantes et verbe doux
quand nous côtoyons les arbres.
 

 

X