> Sous influence

Sous influence

Par | 2018-05-23T20:17:32+00:00 28 juin 2017|Catégories : Blog|

 

 

Sous influence

 

Aujourd'hui le Gouverneur de la Federal Reserve Bank
ne sait pas com­bien de plus il peut prendre
alors que mes pen­sées vaga­bondent autour de moi et sont
           impos­sibles à sai­sir―
Je suis sous influence. Alors que les pri­son­niers
dans le cou­loir de la mort dont les cel­lules du cer­veau attein­dront
le point d'ébullition pen­dant l'électrocution
reçoivent des mes­sages de béné­dic­tion sur la télé­vi­sion câblée
et que les Présidents et les Commissaires pro­jettent
de grands ménages inter­na­tio­naux
que l'histoire ne recon­naî­tra pas avant des années,
la pré­séance du lan­gage et de l'image me pré­oc­cupe moi aus­si
qui suis sous l'influence d'un charme.
Sous influence tu dois te rap­pe­ler
ce lun­di matin, le jour de l'insurrection de Détroit,
le corps dans les ruines du Stanley’s
Patent Medicine Store  sur John R
un bloc après Joseph's Market,
lorsque nous affir­mions que le temps, l'espace et la mémoire
               sont la même chose,
que nous tra­vail­lions au Rouge ou à l'Axle,
que nous lisions les essais d'un moine acti­viste sur la non-vio­lence
incons­cients de la pres­sion que nous impo­sions à nos âmes,
ciels per­pé­tuel­le­ment étouf­fés par des nuages gris,
avan­çant à dif­fé­rentes vitesses, sco­ries entas­sées
roses et noires au fond des rues.
Sous influence le para­dis s'ouvre à nou­veau,
un laby­rinthe. Les pers­pec­tives au bas des rues adja­centes
sont des blocs de soleil. L'époque trou­blée
où nous pleu­rions dans les bras l'un de l'autre.
Revenant au bout de la souf­france
à moi-même qui n'aime per­sonne. Revenant
des années après à ce clair de lune cen­dré, si facile à trou­ver,
l'odeur de la mer et des embruns mon­tant de l'Hudson
nous enve­lop­pant par sur­prise, tes yeux
d'un bleu sur­pre­nant. Toi seule  ―avec qui je ne peux faire
               sem­blant―
vois tout me tra­verses. Rien n'est dit
quand tu te retournes et me pénètres du regard.   

 

 

               Poème extrait du recueil Sous nos yeux (Trad. C. Pierre-Bon, Editions Pétra, 2015)

 

 

 

*

 

 

 

X