> souvent l’étincelle

souvent l’étincelle

Par | 2018-05-26T06:16:17+00:00 28 juillet 2013|Catégories : Blog|

 

Souvent l’étincelle meurt avant que naisse la flamme

 

J’ai pas­sé mon temps à être mis KO
sur les rings usés
des sales recoins de l’existence
Guère plus qu’une ombre froide dans le regard fac­tice
de la fille
qui bran­dis­sait les pan­neaux du décompte
des rounds

et je songe
à la folie par­fois
quand le soleil
s’éteint en gémis­sant et
je me dis que les mouches
bouf­fe­ront mon cadavre
et je vou­drais à nou­veau
incen­dier la nuit
juste pour le geste,
la légende
pour toutes les fois où je n’ai
pas
vu
venir
le cro­chet au foie, le direct au men­ton,

il en fau­drait une qui se lève nue le matin
et me dise,
« le vent emporte les rêves avant
que les nuages dévorent le ciel »
ses jambes seraient inter­mi­nables
et fines et son sou­rire brille­rait comme une lumière
qu’elle serait la seule à com­prendre et j’accepterai
qu’il en soit ain­si, sa peau ne men­ti­rait pas
et elle pro­té­ge­rait mon flanc et ce qui reste à
sau­ver

X