> supplique à une jeune passante

supplique à une jeune passante

Par | 2018-05-28T03:07:36+00:00 21 avril 2014|Catégories : Blog|

 

fille en short, qui ronge tes ongles en tor­tillant du cul,
les gar­çons te regardent –
          tu as plus d'importance, semble-t-il,
que Gauguin ou Brahma ou Balzac,
plus, en tous cas, que les crânes qui nagent à nos pieds,
ta démarche hau­taine brise la Tour Eiffel,
fait tour­ner la tête des vieux ven­deurs de jour­naux à la sexua­li­té
éteinte depuis long­temps ;
tes bêtises réfré­nées, ta danse de l'idiote,
tes gri­maces déli­cieuses – ne lave jamais tes sous-vête­ments
sales, ne chasse jamais tes actes d'amour
à tra­vers les allées rési­den­tielles –
ne nous gâche pas ça
en accu­mu­lant kilos et fatigue,
en accep­tant la télé­vi­sion et un mari gnan­gnan ;
n'abandonne jamais ce déhan­che­ment mal­adroit et inepte
pour arro­ser la pelouse le same­di –
ne nous ren­voie pas à Balzac ou à l'introspection
ou à Paris
ou au vin, ne nous ren­voie pas
à l'incubation de nos doutes ou au sou­ve­nir
du fré­tille­ment de la mort, salope, affole-nous d'amour
et de faim, garde les requins, les requins san­glants
loin du cœur.

X