> sur des tableaux de Cécile Beaupère

sur des tableaux de Cécile Beaupère

Par | 2018-02-25T12:45:57+00:00 18 mai 2014|Catégories : Blog|

 

s’arrache à la gangue sans fin
qui le ravale à l’ombre-hachure
un corps paru que taille d’angles
un cri sai­gné chas­sant à l’os

lanières de viande et paquets
d’où s’entr’aperçoit la béance
par cette entaille hors de l’entraille
et que tout poids déjà n’est plus
qui pèse encore de sa chair

déchi­que­tis de membres-branches
noués empê­tre­ments s’empierrent
ou den­si­té qui nébu­lise
rai­deur s’insinue coule en flou
et qu’y a-t-il plus loin que rien
quoi s’ouvre au tor­tu­ré humain ?