> Sur l’impermanence 1

Sur l’impermanence 1

Par |2018-08-18T16:51:41+00:00 3 octobre 2012|Catégories : Blog|

 

Les chats miau­laient
Les vaches meu­glaient
Les che­vaux hen­nis­saient, des simples d’esprit
Jouaient avec des pen­sées sinistres et d’inutiles frayeurs
         – l’ignorance était grande et les soi­rées tran­quilles,
un cer­tain ordre cos­mique régnait sur l’univers
quand toi et moi avons choi­si d’être seuls
contre la bana­li­té, contre la rou­tine,
contre les redites,
contre  ce qui est contre, contre l’antagonisme,
contre l’ordinaire, contre l’inhabituel,
contre notre espèce,
par égard pour l’amour,
par égard pour la vie qui court comme
ces énormes monstres japo­nais
insa­tis­faits près du lac au bord duquel
se pro­me­na un jour notre excep­tion­nelle ami­tié
comme une jeune fille qui
man­qua d’être vio­lée
par les vents gla­cés du Mont Fuji
qu’il était si agréable
de contem­pler,  par­fois

 

tra­duit de l’anglais par Marie-Hélène Dumas
 

X