> Suzanne Dracius

Suzanne Dracius

Par |2018-11-12T23:34:28+00:00 19 octobre 2012|Catégories : Blog|

 

Née à Fort-de-France, Suzanne Dracius a pas­sé son enfance en Martinique puis à Sceaux. Professeur de Lettres Classiques à l’issue de ses études à la Sorbonne, elle a ensei­gné à Paris, puis à l’Université Antilles-Guyane, à l’University of Georgia et à Ohio University (USA). Révélée en 1989 par L’autre qui danse, fina­liste du Prix du Premier Roman (éd. Seghers, réédi­té en poche aux éd. du Rocher en 2007), une plume à la sen­sua­li­té vol­ca­nique. Ses œuvres, roman, nou­velles (Rue Monte au ciel, Coup de Coeur FNAC, éd. Desnel, 2003), théâtre (Lumina Sophie dite Surprise, Médaille d’Honneur de Schoelcher, Desnel, 2005), poé­sie et ouvrages jeu­nesse (Fables de la Fontaine avec adap­ta­tions créoles & sources, Desnel, 2006), publiées en Europe et aux États-Unis, tra­duites en ita­lien, anglais, espa­gnol, néer­lan­dais, rou­main, alle­mand, mal­gache etc., sont étu­diées dans de nom­breuses uni­ver­si­tés euro­péennes, amé­ri­caines, cana­diennes, afri­caines. Son recueil de poé­sie Exquise déré­lic­tion métisse a rem­por­té le Prix Fetkann 2009. En 2010, elle reçoit un Prix de la Société des Poètes Français pour l’ensemble de son oeuvre. Ses textes sont ana­ly­sés dans Métissages et mar­ron­nages dans l’oeuvre de Suzanne Dracius, ouvrage col­lec­tif d’universitaires coor­don­né par Y. Helm (L’Harmattan, 2009). Déclarant « écrire au fémi­nin plu­riel », coor­don­na­trice de Pour Haïti et Plumes rebelles, cette kala­za­za danse au son de sa mémoire scan­dée par les échos de l’Histoire, dans l’interrogation d’une France mul­tieth­nique de toutes les soli­tudes.

http://​www​.suzan​ne​dra​cius​.com

X