> Tu te souvenais de toutes les chambres

Tu te souvenais de toutes les chambres

Par | 2018-02-21T12:17:23+00:00 23 mars 2014|Catégories : Blog|

 

le 4 jan­vier 1993

" On est réduit à se dire : Voici
ce qui me hante, et se rendre compte,
presque dans le même souffle, que
soi-même on hante cela."

 

 

Tu te sou­ve­nais de toutes les chambres où tu avais
gran­di malade. Tu recon­nais­sais les ombres éti­rées
comme des chats sous le lit, les vibra­tions de la fenêtre
au pas­sage des voi­tures, la rumeur du tilleul dans tes
pou­mons. Tu devais appri­voi­ser tes nerfs à vif sur la
blan­cheur des draps, attendre la relève des fan­tômes
au petit jour. Ta mère appor­tait le lait dont la peau
cachait le lait, un peu de fraises dans un peu de sucre,
et ta fièvre ne tom­bait pas, han­tait le goût du fruit et de
la crème, jusqu'au soir.

 

 

Fragments pour une dor­meuse, édi­tions Opales, 2001

Sommaires