> Una voce poco fa

Una voce poco fa

Par |2018-08-17T05:10:54+00:00 30 août 2015|Catégories : Blog|

 

 

Sous la table du café, ses chaus­sures ver­sées,
sur le pavé, elle se caresse les pieds
l’un contre l’autre – et les che­villes –

Lunettes sur son jour­nal, elle ne lit plus –
sui­cide col­lec­tif de mil­lions d’hommes ivres
de la vora­ci­té d’une poi­gnée d’autres,
ordi­naires meurtres de masse – elle ne lit rien.

Si elle fer­mait les yeux, l’amour vien­drait
par der­rière lui dégra­fer le sou­tien-gorge –
la cares­ser sous les seins – mais elle pré­fère,
les yeux grands ouverts, par­ta­ger les hiron­delles
avec tous ceux qui le veulent bien, ici comme
ailleurs – par­ta­ger les hiron­delles ou res­ter
ce vase plein de lait posé auprès du monde
qui meurt

 

Colonne di San Lorenzo – Milan
 

X