> Une couverture noire (extraits)

Une couverture noire (extraits)

Par |2018-11-21T13:56:13+00:00 4 janvier 2015|Catégories : Blog|

 

les che­vaux s'emparaient des fenêtres
et les jetaient au fos­sé

dans la mai­son
une femme de quelques nues
n’avaient plus que ses livres pour pleu­rer

la vie renaî­trait sûre­ment
de la parole et tout près

 

***

 

par­don
pul­sa­tion

il ne faut pas lais­ser
un rythme sans sur­veillance

dans mon cer­veau hur­leur
s’évapore une nais­sance

l'amour une onde en soi
 

 

***

 

poème d'outre incan­ta­tion

arbi­trer les silences
en tra­cés de lan­gage

mou­ve­ments mono­logues
en sous-absence

inter-pré­ten­tion du savoir
des âmes

écrire
est terre
vierge

 

 

***

 

 

et l'Homme
se sent plus petit
chairs en friche
en lit des­sé­ché
che­mins rebrous­sés
et paroles en l'air

ne lui est acquis
pas même le jour
que cette peau de paille
qui s'enflamme
à peine étreinte
et qu'il aban­don­ne­ra
                                         un jour

 

 

***

 

 

prend bien soin de tes semelles
il ne fau­drait pas reve­nir
avec un pas éga­ré

les fos­sés ont des oreilles
et tu ne sau­rais
y échouer tes rêves
 

 

X