> une présence sans visage

une présence sans visage

Par |2018-08-21T02:51:29+00:00 10 octobre 2014|Catégories : Blog|

 

j’appelle
une pré­sence sans visage
j’appelle dou­ce­ment
sans sup­plier
immo­bile
les yeux ouverts

 

 

la voix trans­met
les ombres

au sol
les varia­tions

 

 

tout
ce que disent
les formes

ce qui flotte
aban­don­né
dans la res­pi­ra­tion
le som­meil

 

les ombres se déplacent
emportent les gla­ciers

reste une pomme
une pomme et un livre
les deux intacts

 

 

force vive
la pluie
lave les heures
efface les jours
les oublis

 

 

par ce che­min
la cou­leur arrive
l’herbe en fuite
les branches ten­dues

la pau­vre­té
de leurs signes

 

des figures
voi­lées de mauve
vacillent
se touchent
en tom­bant

creux sombres
rêves inache­vés

 

 

au plus près
le livre et le ciel
ne rien dépla­cer
ne rien cla­ri­fier

 

 

l’immobilité
abo­lit la dis­tance

la chaise
est la nuit

 

mon attente
une puis­sance
une révé­la­tion

une écoute
où se retire
l’eau

invi­sible
le mot pro­non­cé

 

 

 

Extrait de Voir venir la patience, Montréal, les édi­tions du pas­sage, 2014.
 

X