> Vanitas

Vanitas

Par | 2018-02-20T12:31:59+00:00 26 février 2014|Catégories : Blog|

 

Te n’aniràs per l’arenau
Se la mar sema lais­sa en alha
Sa pèu de peis e sa fru­chal­ha
Te n’aniràs lei pès-des­cauç.

Es lo pas­sat o lo temps suau,
Entre l’infinit e lei mal­has ?
Tot remembre pes­cat se cal­ha
Mitat-poi­ri­dier, mitat-gaug.

La mar gri­sa de Trasmontana
Cap ai país de fre­ja Mana
T’ambra lo còs, fau­ta de rais.

De Tulè sentes l’atrivança
E dau vent cer­cas l’amistança.
Mas l’aura sap pas onte vai.

 

 

Vanitas
 

Tu iras dans le sable quand
La mer qui se retire agite
Sa peau de pois­son et ses entrailles.
Tu iras en mar­chant pieds-nus.

Entre l’infini et les filets,
Est-ce le pas­sé ou le temps clair ?
Tout sou­ve­nir pêché se fige,
Moitié-pour­ri­ture, moi­tié-joie.

Et cette mer grise du Nord
Vers des pays de froide Manne
T’ambre le corps, faute de rayons.

Tu sens bien que Thulé t’attire
Et tu veux la com­pa­gnie du vent.
Mais tu ne sais pas où il va.

Sommaires