> Vitry sur Seine

Vitry sur Seine

Par |2018-09-20T00:40:41+00:00 24 décembre 2012|Catégories : Blog|

Cahier d'un retour au Pays Natal d'Aimé Césaire par Jacques Martial

 

orga­ni­sa­teur
      Théâtre Jean-Vilar de Vitry sur Seine
genre
      Spectacle
date début
      20/​02/​2013
date fin
      20/​02/​2013
heure
      20h30
adresse du lieu
      Esplanade Jean Vilar
94400 Vitry sur Seine
pays
      France
des­crip­tif
      2013 : 100e anni­ver­saire de la nais­sance d’Aimé Césaire à la Martinique. À 26 ans, il publie Cahier d’un retour au pays natal, pre­mier poème d’une œuvre qui allait faire de lui l'un des plus grands poètes de langue fran­çaise du XXe siècle. Un texte fon­da­teur qui allait sym­bo­li­ser la fier­té et la digni­té retrou­vée des peuples noirs à tra­vers le monde.

Voyage dans le temps et l’espace, le spec­tacle met en scène un noir, un homme, en frac­ture de lui-même, exi­lé dans la soli­tude de son être, aux portes du hur­le­ment irré­ver­sible, qui effec­tue la tra­ver­sée du retour à son pays natal, c’est-à-dire à son huma­ni­té. La langue d'Aimé Césaire demande à être dite autant qu'à être enten­due. Une poé­sie vivante, riche, luxu­riante et tout à la fois pré­cise, tran­chante, même quand elle joue à nous sur­prendre par l'inventivité de sa musique. Car ici, l'inventeur est clai­re­ment un génie. Cahier d'un Retour au Pays Natal est mar­qué du sceau de son impa­tience de jeune homme, de sa révolte devant les col­tis infran­chis­sables du pré­ju­gé et de la sot­tise, devant la vio­lence que subissent à cette époque tous les peuples domi­nés, un homme-juif, un homme-cafre, un homme-hin­dou-de-Calcutta, un homme-de-Harlem-qui- ne-vote-pas et dont il dénonce l'asservissement.

« (…) C'est grand, c'est puis­sant et l'on vou­drait se sou­ve­nir de chaque ins­tant pour gar­der en nous cette leçon d'humanisme et d'amour. » Elisabeth Gentet-Ravasco Atelier Théâtre, 2005
« (…) On n'en perd pas une miette, pas une note. C'est de sur­croît loin de toute gran­di­lo­quence que se ras­semble en Jacques Martial la quin­tes­sence de la parole d'Aimé Césaire. » Aude Brédy, L'Humanité heb­do, 2005

01 55 53 10 60

 

X