> Your story

Your story

Par | 2018-02-24T18:54:39+00:00 3 mars 2013|Catégories : Blog|

 

Your sto­ry tells me that
the human ani­mal has
alrea­dy grown tired, tired
of civi­li­za­tion, and must
ulti­ma­te­ly give way to atro­phy
and chaos.

Your sto­ry never speaks of
love or even lone­li­ness –
nor of any qua­li­ty or
fai­ling that exists out­side of
the space that lay bet­ween
two cin­der­blocks ;
hap­pi­ness and joy :
sad­ness and des­pair :
these things hint at some kind of
god,
some man­ner of hope,
which you would agree have nothing
to do or are at least sepa­ra­ted from
the busi­ness of living and dying
(the only rea­li­ty there is).

Your sto­ry tells me of a dying king
with a mes­sage for you – a mes­sage
you never could receive,
a mes­sage you never would receive
because it never could or would be
sent –
and even if it were, the dis­tance
bet­ween the mes­sen­ger and you
is too great to ever be cros­sed.

The final col­lapse will hap­pen, ins­tead,
in silence.

Any news of it will spread slow­ly.

It might not ever reach you. 

 

 

Votre Histoire

 

Votre his­toire me dit que
l’animal humain est
déjà à bout de forces, fati­gué
de la civi­li­sa­tion, et doit
éven­tuel­le­ment  céder a l’atrophie
et au chaos.

Votre his­toire ne parle jamais de
l’amour ni même de la soli­tude-
ni d’aucune qua­li­té ou
faute de quoi il existe en dehors de
la couche d’espace entre
deux briques de par­paing ;
le bon­heur et la joie :
la tris­tesse et le déses­poir
ces choses font flai­rer une espèce de
dieu,
une forme d’espoir,
que vous vous met­tiez d’accord n’aurait rien
à  faire avec ou au moins serait sépa­ré de
l’affaire de vivre et de mou­rir
(la seule réa­li­té qui soit).

Votre his­toire me parle d’un roi qui se meurt
qui vous apporte un mes­sage – un mes­sage
que vous n’auriez jamais pu rece­voir
pour la rai­son que le mes­sage ne pour­rait, n’aurait jamais été
expé­dié –
et quand même s’il pou­vait être envoyé, la dis­tance
entre le mes­sa­ger et vous-même
serait à jamais trop grande pour être tra­ver­sée.

L’effondrement final aura lieu, par contre,
en silence.

Toute rumeur de l’événement se répan­dra avec une len­teur
telle qu’elle ne vous attein­dra peut-être jamais.

 

French Translation, Elizabeth Brunazzi