> ANOREXIA

ANOREXIA

Par | 2018-01-16T16:23:19+00:00 4 août 2013|Catégories : Blog|

 

Here she is

had she always been there

occu­pying the same room ….

The only way to see her

is eyes wide open going to water

when things are about to blur

 

run your arm through her body

feel her

so hot

not solid

tor­rents of days tor­rents of nights

that never wan­ted to be flesh

phy­si­cal world in her spi­rit

is just pul­sing-colors-bea­ting-sounds constant­ly run­ning

a nou­me­nal voice in a near phe­no­me­non

sub­stan­tial is not the word but slight touch

ten­der fog lea­ning on white sheets

 

 

 

 

she's not inert

she’s strong

her will won't flinch

a volcano's inside her

tor­rents

delu­ging you in her glance

rains drum­ming against your skin to make you unders­tand

she will be in

a steam

of thoughts and fee­lings

you won't for­get

 

 

ANOREXIA

 

Et la voi­ci …

a-t-elle tou­jours été là

dans cette même pièce ….

 

La seule façon de la voir : yeux grands ouverts

au bord des larmes

dans le flou débu­tant

des choses

                       enfon­cez votre bras dans son corps

res­sen­tez sa cha­leur

brû­lante

déjà fluide

des tor­rents de jours et de nuits

qui n'ont jamais dési­ré être chair

le monde phy­sique dans son esprit pulse des cou­leurs

des sons bat­tants sans cesse tra­versent

une voix nou­mé­nale pour un presque phé­no­mène

 

sub­stan­tiel n'est pas le mot mais touche légère

tendre brouillard pen­ché sur des draps blancs

 

 

 

elle n'est pas inerte

elle est forte

sa volon­té ne flan­che­ra pas

un vol­can en elle

dans son regard des tor­rents

vous inondent

des pluies tam­bou­ri­nant contre votre peau

vous font com­prendre

qu'elle sera jet de vapeur

un cou­rant de pen­sées

de sen­ti­ments

que vous n'oublierez pas