> Eaux Promises VII

Eaux Promises VII

Par |2018-08-20T14:35:49+00:00 5 mai 2013|Catégories : Blog|

 

Nuit I

 

            La parole, pas la guerre. La voix, pas les armes. Plus de bruit, mon âme est bri­sée. Plus de che­mins à tra­vers les mon­tagnes de la haine et de la dou­leur. Que la neige ne s'absente pas, que les pics et les pelles ne reten­tissent plus sur la terre et que cette terre ne dis­si­mule plus les visages inno­cents. Que de silence nous avons même besoin après celui d'hier ! Que de cris, que de regards per­dus dans le vide de l'incertain ! Frère, que les pau­pières d'un enfant qui dort ne battent plus. Que les murs des mai­sons ne résonnent plus quand je m'approche d'elles. Déjà le soir tombe. Déjà la nuit s'avance pres­sen­tant l'aube. Je ne veux plus conti­nuer à entendre des voix ni des paroles de haine et de dou­leur. Frère, ami, si je m'endors, que les sirènes de la guerre ne reten­tissent plus. Mon Dieu, que de larmes fau­dra-t-il encore ver­ser pour conti­nuer à vivre !

 

 

Traduit de l’espagnol (Pérou) par Max Alhau

X