> Guerre civile (extraits)

Guerre civile (extraits)

Par |2018-08-17T11:46:12+00:00 18 avril 2016|Catégories : Blog|

 

 

 

Un temps
bat­tu
par la mer
aux lieux de la mort

com­ment le dire
se cou­cher en terre
voir la mon­tagne
où vivent les aimés infi­dèles
aus­si
dans la ténèbre
nichent les aigles

au jour
de la sépa­ra­tion
de l’homme de la femme

elle
sur le rivage d’une ile en terre
de pous­sière

lui l’homme
sur la mer
dedans la mer
englou­ti et sau­vage
qui n’est déjà plus l’homme
non plus ses pen­sées
rien de ce qu’il était n’existe
seule­ment une tâche sur l’eau

elle
une épine dans sa mémoire
à peine
le souffle de son ombre
juste l’écorce
ouverte sur le che­min
cre­vasse à voix humaine

l’homme grimpe sur le flanc
au-des­sus du temps
noir
le poing tirant la corde des mémoires
à suf­fo­quer
pour un consen­te­ment
vers la mort

jusqu’à la nuit

elle
cap­tive pos­sède un jeu de dés
indé­chif­frables

de toi de toi qu’il est bon
de se sou­ve­nir

 

 

7 juin 15

 

 

 

***

 

 

 

Prier
à l’abri de la hutte
là où
volent
les rêves
tom­bés du che­min
dans l’âtre au centre tan­dis
qu’une main amie
ramène
l’enfant per­du

 

 

 

11 juin 15

 

***

 

 

 

 

Nous sommes res­tés un moment
dans la cour
à l’abri du vent
sans savoir quel mot dire
le geste à faire

dans le ciel les nuages
fai­saient de curieux des­sins

l’oiseau rieur était bien à la peine
nous n’étions déjà
plus
ensemble

 

 

 

 

***

 

 

 

Tu te tiens au loin des paroles
à lis­ser ta peau de silence

celui aimé perd pied
sous ta jupe

seul
il enten­dra
le cri
consen­ti

 

 

 

***

 

 

 

Le figuier est immo­bile
contre la nuit
il ignore les voix qui passent la rivière
et la cha­leur des bêtes
dans
la pous­sière

il ne fête pas ton retour

dans son poing de feuilles
le temps
se défait

 

X