> Il te reste si peu…

Il te reste si peu…

Par |2018-08-14T18:21:07+00:00 23 octobre 2014|Catégories : Blog|

 

Il te reste si peu.

 

Des mains de pierre – lourdes, lourdes ; 
elles ne conduisent plus l'arc élec­trique.

Du mau­vais sang,  
mon­té en cir­cuit fer­mé.

Deux grands yeux tristes,
avec le deuil pour hori­zon.

Des médailles !
à la rai­son sociale.

Une vieille force fié­vreuse –
comme échap­pée bleuie sous les coups de ton cœur,
mou­rant aux lèvres défleu­ries ses bat­te­ments fri­leux ! 

 

Le silence,
dres­sé sur la pointe des pieds –
et puis pre­nant comme plâtre.

Tempes vrillées,
tra­ver­sées de vipères
d'un bord à l'autre.

Ta liber­té, joue glabre et vaine sans défense, 
inévi­ta­ble­ment livrée
aux pier­re­ries gla­cées et ivres de la nuit.
 

X