> Jean-Marc Sourdillon, Ciel de mars

Jean-Marc Sourdillon, Ciel de mars

2017-12-30T00:44:09+00:00

 

On est devant ce ciel de mars
comme au pied d’un esca­lier gigan­tesque,
d’une ter­rasse,
et si d’une main ner­veuse l’on arrache
la mau­vaise herbe, si l’on arrange les fleurs
c’est qu’obscurément on cherche un pré­texte
ou un masque
comme si, devant lui, on ne pou­vait pas
ne pas s’agenouiller, comme si l’on ne
pou­vait pas ne pas accom­plir le geste
qu’autrefois dans les rituels on fai­sait
pour prier,
comme s’il fal­lait, c’est presque une obli­ga­tion,
s’abaisser
pour le sen­tir au-des­sus de soi
exis­ter.

 

Et puis ces fleurs dans le jar­din, ces voix,
c’est comme si subi­te­ment, sur­gie d’on ne sait où,
tu me pre­nais la main et me disais : allez, lève-toi,
viens.

 

 

      Dix secondes tigre, L’Arrière-pays (2011)

Présentation de l’auteur

Jean-Marc Sourdillon

Jean Marc Sourdillon est né en 1961.  A publié des livres poé­tiques :

  • Les Tourterelles (La Dame d’onze heures, pré­face de Philippe Jaccottet, encres d’Isabelle Raviolo, 2009).
  • Les Miens de per­sonne (La Dame d’onze heures, pré­face de Jean-Pierre Lemaire, lavis de Gilles Sacksick, 2010),
  • Dix secondes tigre (L’Arrière-pays, 2011),
  • En vue de naître (L’Arrière-pays, 2017),
  • La vie dis­con­ti­nue (La part com­mune, 2017),
  • des essais et des nou­velles, Les voix de Véronique (Le Bateau Fantôme, 2017).

A tra­duit María Zambrano et édi­té les Œuvres de Philippe Jaccottet dans la Pléiade.

Jean-Marc Sourdillon

Autres lec­tures

Jean-Marc Sourdillon La vie discontinue

Exaltations et angoisses, heurs et mal­heurs, fureurs et silences, émer­veille­ments et déso­la­tions : la vie « dis­con­ti­nue » peut nous faire pas­ser, on le sait, de cha­rybde en scyl­la. Dans huit textes [...]

X