Jean-Pierre Par­ra est né à Oran en Algérie en 1951. Ecrivain vivant sous le soleil de Béziers (France), et proche d’un rivage d’histoire et d’histoires émanant des mythes grecs et des con­tes arabes, il se veut par­ticiper de la réal­ité poé­tique et mythologique de la méditerranée.

Jean-Pierre Par­ra a pub­lié une cinquan­taine d’ouvrages de poésie et de théâtre aux Edi­tions Sol’Air et Dess­ables. Ses poèmes font l’objet de pub­li­ca­tions dans des revues : Syn­ergie Chili, Revue Algéri­enne de lit­téra­ture, Le Span­tole, Revue Neige, Revue de Poésie Sey­chel­loise Sipay, Ver­mifed, etc.  Les thèmes prin­ci­paux abor­dés sont l’amour, la mal­adie, la vieil­lesse, l’holocauste, les sans-abris, l’euthanasie. Un grand nom­bre de ses poèmes sont con­sacrés au monde d’aujourd’hui : la guerre à Gaza, le print­emps arabe, la guerre en Lybie, le con­flit en Syrie.

Jean-Pierre Par­ra dit les mots qui cor­re­spon­dent à sa vision du monde. Il a aus­si con­sacré de nom­breux écrits à la peinture.

Jean-Pierre Par­ra est han­té par deux thèmes extrêmes : la beauté et le mal qui sont les deux grands mys­tères de l’aventure humaine.