> La fin des sortilèges

La fin des sortilèges

Par |2018-10-20T02:12:09+00:00 6 mars 2014|Catégories : Blog|

 

Fut un temps les amours étaient au pur­ga­toire ;
On épou­sait la terre, les châ­teaux et les veaux,
Barbe Bleue enfer­mait ses femmes dans l’armoire,
Quand d’autres en  che­veux traî­naient au cani­veau.

En ce temps les poètes éri­geaient des sta­tues
A Eros, dieu mar­tyr, dans leurs chants, sur les places,
A la femme, intou­chable, impa­vide mais nue
Et les feux de l’Amour lan­çaient des traits de glace.

Aujourd’hui, ma ché­rie, nous pou­vons nous aimer
Sans crainte, et la femme de l’homme étant l’égale,
Il nous suf­fit d’un bai­ser pour réani­mer

Les sta­tues de l’amour, les prendre par la main
Et, les fai­sant des­cendre de leur pié­des­tal,
Les entraî­ner par les rues et par les che­mins.

 

Le 11/​V/​2013

X