Accueil> La minute lecture : Caloniz Herminia, Cristina

La minute lecture : Caloniz Herminia, Cristina

Par |2021-03-06T14:00:11+01:00 21 février 2021|Catégories : Caloniz Herminia, Critiques|

Dans ce recueil de poèmes en prose, l’auteure évoque sa petite enfance, son enfance, son ado­les­cence puis sa jeunesse. 

Par touches impres­sion­nistes, comme autant de tableaux ou scènes d’une ful­gu­rante splen­deur, Caloniz Herminia conte, compte aus­si sur notre clair­voyance de lec­teur. Il y a un Loup dans son récit. Et une Fillette dans la ber­ge­rie. On ne revient pas intact de ces textes d’une luxu­riante beau­té, d’une den­si­té dia­bo­lique, où tout vit, meurt, foi­sonne, les ani­maux, les végé­taux (et le livre est à ce titre extra­or­di­naire, le pas­sé de bota­niste de l’auteure se déployant dans son voca­bu­laire d’une grande richesse, par­fois rare­té), les êtres, les os, les sen­ti­ments, les sen­sa­tions, pour­rit même, sous l’ombre pré­da­trice qui par­court ces pages. Caloniz par­vient à trans­cen­der la vio­lence crue par la somp­tuo­si­té d’une langue et d’images envoû­tantes, sen­suelles, par l’incroyable pure­té de l’enfant qui se débat entre rêve (la nature omni­pré­sente, refuge) et cau­che­mar (cette même nature, théâtre, tout comme la mai­son, des viols). 

Caloniz Herminia, Cristina,
édi­tions Le Réalgar, 2020.

En atten­dant de com­man­der ce texte excep­tion­nel chez ton libraire, je t’invite à en écou­ter un extrait ici :

Présentation de l’auteur

Caloniz Herminia

Caloniz Herminia est née en 1962 à Bogotá (Colombie), et réside aujourd’hui à Paris. Après une car­rière de bota­niste spé­cia­liste des cli­mats tro­pi­caux, elle se consacre désor­mais à l’écriture.

Poèmes choi­sis

Autres lec­tures

La minute lecture : Caloniz Herminia, Cristina

Dans ce recueil de poèmes en prose, l’auteure évoque sa petite enfance, son enfance, son ado­les­cence puis sa jeu­nesse. Par touches impres­sion­nistes, comme autant de tableaux ou scènes d’une [...]

mm

Estelle Fenzy

Estelle Fenzy a vécu près de Lille puis à Brest. Actuellement, elle habite Arles où elle enseigne. BIBLIO : Publications en revues : Europe, Secousse, Remue​.net, Ce qui Reste, Ecrits du Nord (édi­tions Henry), Microbe, Les Carnets d’Eucharis, Terre à Ciel, Recours au Poème, Décharge, Possibles, FPM, Revu, Teste, Revue Alsacienne de Littérature, Phoenix, Le Journal des Poètes, La Terrasse, Arpa, Libération … Publications : CHUT (le monstre dort), édi­tions La Part Commune (2015) SANS, édi­tions La Porte (2015) ROUGE VIVE, édi­tions Al Manar (2016) JUSTE APRES, édi­tions La Porte (2016) L’ENTAILLE et LA COUTURE, édi­tions Henry (2016) LE PAPILLON, édi­tions du Petit Flou (2017) MERE, édi­tions La Boucherie Littéraire (2017), Prix de poé­sie René Leynaud 2018 PAR LA, édi­tions LansKine (2018) MON CORPS C’EST TA MAISON, édi­tions La Porte (2018) POEMES WESTERN, édi­tions LansKine (2018) LA MINUTE BLEUE DE L’AUBE, édi­tions La Part Commune (2019) GUEULE NOIRE, édi­tions La Boucherie Littéraire (2019) CODA (Ostinato), édi­tions Les Lieux-Dits (2020) LE CHANT DE LA FEMME SOURCE, édi­tions L’Ail des Ours (2020) Anthologies : SAXIFRAGE, dans Terre à Ciel, ini­tiée par Sabine Huynh MARLENE TISSOT & CO, édi­tions mgv2>publishing DEHORS</em<, édi­tions Janus (juin 2016) LESSIVES ETENDUES, dans Terre à Ciel, ini­tiée par Roselyne Sibille Livres et revue d’artistes : PETITE MANHATTAN, dans Le Monde des Villes, Brest 2, avec André Jolivet, édi­tions Voltije CONNIVENCES 6, édi­tions La Margeride VIA ARELATENSIS (de pierre et de vent), livre d’artiste avec des pein­tures de Robert Lobet, édi­tions La Margeride NUITS d’ENFANCE, trois poèmes dans trois livres-boîtes accom­pa­gnés d’un col­lage de gra­vures et mono­types de Colette Reydet A paraître : LE GOÛT DES MERVEILLES, édi­tions La Boucherie lit­té­raire (octobre 2021)
Aller en haut