La minute lecture (11) : Albane Gellé, L’Au-delà de nos âges

Par |2021-09-21T09:38:09+02:00 21 septembre 2021|Catégories : Albane Gellé, Critiques|

De l’eau natale à la con­di­tion de sim­ple sou­venir après la mort, Albane Gel­lé par­court les âges de la vie en une cinquan­taine de poèmes courts et délicats. 

De livre en livre on recon­nait la manière de l’autrice, sa façon de traduire la fragilité, l’entêtement à vivre et être heureux, les mon­tagnes russ­es des émo­tions et la mélan­col­ie. Au rythme des saisons, au sens pro­pre comme au sens fig­uré, on avance, on nav­igue. De l’enfant d’hier à la morte de demain. Cette mort se présente d’ailleurs tôt dans le recueil, sous les traits d’une vieille dame très fatiguée mais surtout très seule, une soli­tude qui fait cru­elle­ment se rejoin­dre le début et la fin de la vie. Pour accom­plir la tra­ver­sée, pour aller au bout du périple, il faut bien de la fan­taisie et de la ten­dresse, un imag­i­naire comme un allié pour affron­ter les tem­pêtes, les remue-ménages et les trist­esses de l’existence. Dans ce recueil d’équilibriste, cer­ti­tude et doute alter­nent sans cesse, calme et tumulte se suc­cè­dent. La vie est là, le charme aus­si. On savait le don d’Albane Gel­lé pour écrire l’enfance, on la décou­vre à présent dans l’évocation boulever­sante de la vieil­lesse et du dernier de nos âges.

Albane Gel­lé, L’Au-delà de nos âges, 2020, édi­tions Cheyne (col­lec­tion 40 ans), 12 €

En atten­dant de com­man­der ce très beau recueil chez ton libraire préféré, tu peux en écouter un extrait ici :

Présentation de l’auteur

Albane Gellé

Textes

Albane Gel­lé est une poète française.

© Crédits pho­tos (sup­primer si inutile)

Poèmes choi­sis

Autres lec­tures

Patricia Cartereau & Albane Gellé, Pelotes, Averses, Miroirs

Patri­cia Cartereau & Albane Gel­lé, Pelotes, Avers­es, Miroirs, L’espace. Avant même l’alternance des dessins et des poèmes, nous remar­quons le blanc, vaste, omniprésent, intact. Pri­mor­diale inno­cence ? En tout cas nous nous […]

Albane Gellé, Eau

Dans la col­lec­tion Poèmes pour grandir, Albane Gel­lé offre ici une série de courts poèmes en prose sur le thème de l’eau. L’eau, élé­ment indis­pens­able à la vie. L’eau, […]

mm

Estelle Fenzy

Estelle Fen­zy a vécu près de Lille puis à Brest. Actuelle­ment, elle habite Arles où elle enseigne. BIBLIO : Pub­li­ca­tions en revues : Europe, Sec­ousse, Remue.net, Ce qui Reste, Ecrits du Nord (édi­tions Hen­ry), Microbe, Les Car­nets d’Eucharis, Terre à Ciel, Recours au Poème, Décharge, Pos­si­bles, FPM, Revu, Teste, Revue Alsa­ci­enne de Lit­téra­ture, Phoenix, Le Jour­nal des Poètes, La Ter­rasse, Arpa, Libéra­tion … Pub­li­ca­tions : CHUT (le mon­stre dort), édi­tions La Part Com­mune (2015) SANS, édi­tions La Porte (2015) ROUGE VIVE, édi­tions Al Man­ar (2016) JUSTE APRES, édi­tions La Porte (2016) L’ENTAILLE et LA COUTURE, édi­tions Hen­ry (2016) LE PAPILLON, édi­tions du Petit Flou (2017) MERE, édi­tions La Boucherie Lit­téraire (2017), Prix de poésie René Ley­naud 2018 PAR LA, édi­tions Lan­sK­ine (2018) MON CORPS C’EST TA MAISON, édi­tions La Porte (2018) POEMES WESTERN, édi­tions Lan­sK­ine (2018) LA MINUTE BLEUE DE L’AUBE, édi­tions La Part Com­mune (2019) GUEULE NOIRE, édi­tions La Boucherie Lit­téraire (2019) CODA (Osti­na­to), édi­tions Les Lieux-Dits (2020) LE CHANT DE LA FEMME SOURCE, édi­tions L’Ail des Ours (2020) Antholo­gies : SAXIFRAGE, dans Terre à Ciel, ini­tiée par Sabine Huynh MARLENE TISSOT & CO, édi­tions mgv2>publishing DEHORS</em<, édi­tions Janus (juin 2016) LESSIVES ETENDUES, dans Terre à Ciel, ini­tiée par Rose­lyne Sibille Livres et revue d’artistes : PETITE MANHATTAN, dans Le Monde des Villes, Brest 2, avec André Jolivet, édi­tions Volti­je CONNIVENCES 6, édi­tions La Marg­eride VIA ARELATENSIS (de pierre et de vent), livre d’artiste avec des pein­tures de Robert Lobet, édi­tions La Marg­eride NUITS d’ENFANCE, trois poèmes dans trois livres-boîtes accom­pa­g­nés d’un col­lage de gravures et mono­types de Colette Rey­det A paraître : LE GOÛT DES MERVEILLES, édi­tions La Boucherie lit­téraire (octo­bre 2021)
Aller en haut