Accueil> La minute lecture : Jean-Baptiste Pedini /​ Vincent Motard-Avargues, Comme le fleuve au paysage

La minute lecture : Jean-Baptiste Pedini /​ Vincent Motard-Avargues, Comme le fleuve au paysage

Par |2021-04-06T12:41:45+02:00 6 avril 2021|Catégories : Critiques, Jean-Baptiste Pedini, Vincent Motard-Avargues|

Les deux auteurs, car il s’agit d’un livre à quatre mains, nous invitent à une pro­me­nade mélan­co­lique au bord d’un fleuve qui porte, trans­porte, fait bouillon­ner et noie tour à tour les mots et les souvenirs. 

Le titre et la cita­tion en exergue, emprun­tés au « Madrigal triste » de Baudelaire, donnent le ton : il y a dans ce texte une sen­sa­tion d’empêchement, de dou­leur ou de dif­fi­cul­té à dire, et l’on songe à un deuil, à la perte d’un être, de soi-même, ou d’un amour, à la peur de l’oubli peut-être. Une absence plane, une ombre, un manque. Le fleuve prend alors le visage et la voix de (ce) qui s’est absen­té, raconte, nour­rit la mémoire. Les écri­tures sèches et denses des auteurs, si bien mêlées qu’il est dif­fi­cile de les dif­fé­ren­cier, confèrent aux poèmes un mys­tère qu’il revient au lec­teur d’approcher, de révé­ler, à tra­vers les nuances de son prisme intérieur.

En atten­dant de com­man­der ce beau livre, en librai­rie ou auprès de l’éditeur, tu peux écou­ter un extrait ici :

Jean-Baptiste Pedini /​ Vincent Motard-Avargues, Comme le fleuve au pay­sage, édi­tions de l’Aigrette, octobre 2020.

Présentation de l’auteur

Présentation de l’auteur

Jean-Baptiste Pedini

Né en 1984 à Rodez, JeanBaptiste Pedini vit et tra­vaille en région tou­lou­saine. Des publi­ca­tions dans une tren­taine de revues ain­si que des livrets chez -36° édi­tion, Clapàs, Encres vives et La Porte. Il a reçu en 2012 le Prix de Poésie de la Vocation pour son recueil Passant l’été, publié chez Cheyne.

Poèmes choi­sis

Autres lec­tures

mm

Estelle Fenzy

Estelle Fenzy a vécu près de Lille puis à Brest. Actuellement, elle habite Arles où elle enseigne. BIBLIO : Publications en revues : Europe, Secousse, Remue​.net, Ce qui Reste, Ecrits du Nord (édi­tions Henry), Microbe, Les Carnets d’Eucharis, Terre à Ciel, Recours au Poème, Décharge, Possibles, FPM, Revu, Teste, Revue Alsacienne de Littérature, Phoenix, Le Journal des Poètes, La Terrasse, Arpa, Libération … Publications : CHUT (le monstre dort), édi­tions La Part Commune (2015) SANS, édi­tions La Porte (2015) ROUGE VIVE, édi­tions Al Manar (2016) JUSTE APRES, édi­tions La Porte (2016) L’ENTAILLE et LA COUTURE, édi­tions Henry (2016) LE PAPILLON, édi­tions du Petit Flou (2017) MERE, édi­tions La Boucherie Littéraire (2017), Prix de poé­sie René Leynaud 2018 PAR LA, édi­tions LansKine (2018) MON CORPS C’EST TA MAISON, édi­tions La Porte (2018) POEMES WESTERN, édi­tions LansKine (2018) LA MINUTE BLEUE DE L’AUBE, édi­tions La Part Commune (2019) GUEULE NOIRE, édi­tions La Boucherie Littéraire (2019) CODA (Ostinato), édi­tions Les Lieux-Dits (2020) LE CHANT DE LA FEMME SOURCE, édi­tions L’Ail des Ours (2020) Anthologies : SAXIFRAGE, dans Terre à Ciel, ini­tiée par Sabine Huynh MARLENE TISSOT & CO, édi­tions mgv2>publishing DEHORS</em<, édi­tions Janus (juin 2016) LESSIVES ETENDUES, dans Terre à Ciel, ini­tiée par Roselyne Sibille Livres et revue d’artistes : PETITE MANHATTAN, dans Le Monde des Villes, Brest 2, avec André Jolivet, édi­tions Voltije CONNIVENCES 6, édi­tions La Margeride VIA ARELATENSIS (de pierre et de vent), livre d’artiste avec des pein­tures de Robert Lobet, édi­tions La Margeride NUITS d’ENFANCE, trois poèmes dans trois livres-boîtes accom­pa­gnés d’un col­lage de gra­vures et mono­types de Colette Reydet A paraître : LE GOÛT DES MERVEILLES, édi­tions La Boucherie lit­té­raire (octobre 2021)
Aller en haut