> LE PURGATOIRE

LE PURGATOIRE

Par | 2018-06-19T19:59:56+00:00 17 septembre 2012|Catégories : Blog|

 

La véri­té à ton pro­pos te dépasse,
ces ensembles de menus ténèbres. Un désir,
cru­ci­fié entre un mur et l’autre, telle une corde à linge
d’un quar­tier misé­rable : faire
la paix avec son enfance
. Permettre
au cruel sou­ve­nir de dire : tu te concentres autour
de vacances tron­quées, sans père, autour d’un vide
que rem­plissent, com­pa­tis­sants, oncles,
grand-pères, grand-mères, ou le goût amer des tulum­bas
de la pâtis­se­rie muni­ci­pale. Autour de la res­pi­ra­tion rete­nue
d’un gar­çon de quatre ans qui emprunte l’escalier abrupt
d’un café enfu­mé comme s’il allait au pur­ga­toire, essayant,
par­mi les joueurs de cartes de recon­naitre, depuis
une pers­pec­tive lil­li­pu­tienne, un visage connu. Et de l’aiguillon
de sa honte,  alors qu’il rentre seul, devoir inac­com­pli,
trans­met­tant à sa mère un mes­sage inven­té : « Il nous a dit
de faire encore un tour. » Entre toi et lui – tout un lan­gage.
C’est un jour de mai. Pris au piège de la nasse, le cœur fré­tille.

 

Traduit du ser­bo-croate par Boris Lazić
 

X