> Le Sommelier Dit,

Le Sommelier Dit,

Par |2018-12-11T16:54:51+00:00 27 septembre 2014|Catégories : Blog|

 

Le vin est “léger mais com­plexe”,
et  la table de quatre se ras­soit
échan­geant des sou­rires
autour d’une bou­teille du meilleur rouge –
dans cette élé­gante taverne face
à une grande ave­nue.

Puis, élé­gant cos­tume et nœud dis­cret,
il vante la val­lée, la région, et l'année
quand l’humidité d’avril
s’étendait jusque mai, avec
un juin aride et un juillet très sec
pour faire naître les plus sucrées des grappes –
« léger mais com­plexe ».

Les dîneurs sirotent et sou­rient de nou­veau,
ayant étouf­fé la menace d’émeutes.
L’image d'une gorge lacé­rée dans la ruelle
est éclip­sée par le rythme des ser­veurs,
glis­sant légè­re­ment de table en table –
la com­plexi­té bien cachée au fond de leur grâce.

 

Traduction Marilyne Bertoncini

 

 

The Sommelier Says,

The wine is “light but com­plex,”
as the table of four sit back
and swap smiles
around a bot­tle of best red –
in this poli­shed tavern fron­ting
a grand ave­nue.

Then he, smart suit and a slight bow,
praises the val­ley, the region, and the year
when the damp of April
exten­ded into May, joi­ned with
arid June and par­ched July
to gene­rate the swee­test grapes –
“light but com­plex.”

The diners sip and smile again,
having put to sleep the threat of riots.
The image of a man­gled throat in the back alley
is obs­cu­red by the rhythm of the ser­vers,
as they glide light­ly by each table –
the com­plexi­ty well-hid­den within their grace.
 

X