> Le voilier noir

Le voilier noir

Par | 2018-02-20T00:48:54+00:00 5 mai 2013|Catégories : Blog|

 

 

J’avais cru que c’était un amour capable d’élargir la lumière
J’avais cru que je ne his­se­rais jamais de voile noire pour toi
revien­drais à marée haute le vent en poupe voile blanche au-des­sus de moi
mais je suis rete­nu au port L’ancre jetée loin au-delà

Regarde mes voiles noires – car je suis mort pour toi
et plus jamais n’approcherai
plus jamais ne plon­ge­rai dans tes che­veux ambrés
tes yeux ambrés ensor­ce­lés de lunes

Regarde mes voiles noires – l’aubépine refleu­ri­ra
le long des branches blanche toi­son sur les côtes de l’hiver
elle frô­le­ra dou­ce­ment ta joue
mais n’appuie pas Ce geste cache mon jamais plus

Regarde mes voiles noires – seule sur la falaise
seule près de ton lit tu vas devoir te deman­der
si le vent la pluie
si les mouettes et main­te­nant vont-elles prendre leur essor ?

 

Traduction de Jacqueline Starer

 

 

 

Black Sail

 

I thought it love which would unlatch the light
I thought I’d never hoist black sail for you
come high tide back the full wind white above me
but am held to port Anchored on the other side

See my black sails – for I am dead to you
and never­more shall coast your way again
never­more shall gaze into your amber
hair your amber eyes bewit­ched by moons

See my black sails – the haw­thorn shall still blos­som
close along its branch white fleece for winter’s ribs
and it will soft­ly brush against your cheek
but press not It hides my never­more

See my black sails – you must alone along the cliff
alone along your bed asking to be told
if the wind the rain
and are the sea­gulls soa­ring ?

 

 

Sommaires